Archives pour la catégorie LIENS

Plan ECOPHYTO 2018

Écophyto, qu’est-ce que c’est ? Un plan qui vise à réduire progressivement l’utilisation des produitsECOPHYTO phytosanitaires (communément appelés pesticides) en France tout en maintenant une agriculture économiquement performante. Une initiative lancée en 2008 à la suite du Grenelle Environnement. Le plan est piloté par le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Des acteurs mobilisés : depuis 2008, agriculteurs, chercheurs, techniciens des chambres d’agriculture ou des instituts techniques ont déjà engagé de nombreuses actions pour tenter d’atteindre cet objectif.

Un bel exemple de prise de conscience et de remise en cause

« On peut dire les choses, mais il faut de la réceptivité »
« Artiste de la terre plutôt qu’exploitant agricole »
« la science est indispensable mais pour évoluer dans le sens de l’indépendance de l’homme, pas sa dépendance »
« Penser maintenant valeur énergétique à l’hectare »
« l’abondance naturelle à contrario du commerce et de l’endettement »
« Nous pouvons être locomotives, wagons, ou voyageurs sur le quai »
« si on croit à ce que l’on fait, rien ne peut nous démonter »
Il n’y a pas assez de Bernard RONOT

Pacte pour la transition

http://www.transitioncitoyenne.org/wp-content/uploads/2015/03/pacte-transition.pdf

Face à la crise systémique, des centaines de milliers de citoyens ont déjà choisi et œuvrent chaque jour à une profonde transition sociale, écologique et économique de la société.
Un mouvement est en marche qui, partout, réinvente nos façons de produire, d’échanger, d’habiter, de nous nourrir, de nous déplacer ou encore d’éduquer nos enfants.

Aujourd’hui, la perspective d’un changement climatique global et brutal, nous place à un carrefour : les scientifiques estiment que nous avons au maximum 10 à 15 ans pour agir et empêcher que le pire scénario climatique ne se produise. Cette bataille pour le climat ne se joue qu’une seule fois : elle se perd ou se gagne dès à présent. Elle est à la fois un défi qui repose sur les épaules des générations présentes, mais aussi l’espoir d’une bifurcation vers un monde meilleur et plus humain.

La multiplication des initiatives de transition dans les territoires souligne toute l’importance de l’échelle locale pour expérimenter, crédibiliser et structurer des pratiques aujourd’hui alternatives qui deviendront les normes de demain.

Espaces de dialogue entre citoyens et politiques, accessibles et proches, les municipalités (ou leurs regroupements) disposent de nombreux outils et compétences pour soutenir les dynamiques locales de transition.

 

Un éclairage très intéressant sur l’enjeu de COP21

« Ceux qui dirigent le monde – on sait que  c’est un cercle très fermé – ne prennent absolument pas la mesure de  leur complicité dans la passivité face au problème. Voilà l’incohérence  la plus flagrante et funeste de notre temps, dont nous payerons tous les  conséquences »

https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/narain_pe2-2015.pdf

« …Telle est la plus dérangeante des vérités. C’est précisément pour cela que les pays déjà riches essayent de biaiser l’accord, afin qu’il soit fondé non sur leurs engagements à réduire leurs émissions, mais sur le leurre que nous pouvons continuer à polluer. Cela ne résoudra pas le changement climatique et aura des conséquences catastrophiques pour nous tous.
Le défi est celui d’un nouvel équilibre »

Sunita Narain est directrice générale du Centre for Science and Environment (New Delhi, Inde). Elle a fait partie des dix personnalités indiennes les plus influentes identifiées par le magazine Time en 2007, à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de l’Inde.
Article publié dans Politique étrangère, vol. 80, n° 2, été 2015.