Plantes dépolluantes

Les matériaux modernes de construction polluent notre air sans que nous nous en doutions : les colles, meubles en panneaux de particules, peintures, solvants, vernis, produits de nettoyage apportent leur lot de produits toxiques divers (composés organiques volatiles, benzène, toluène, formaldéhyde, etc.). Leur effet est d’autant plus nuisible que nos maisons sont de mieux en mieux isolées. Heureusement certaines plantes ont le pouvoir de dépolluer l’air. Ainsi le benzène, provenant des vernis et de peintures, est capté par des plantes comme les sanseviera ou les scheffléras ; le formaldéhyde, provenant du polystyrène, est capté par le phyllodendron, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *