Le label du râble

Le label du râble

 

Pas forcément BIO,
il affiche vouloir défendre avant tout la traçabilité des produits :

  • Le local,
  • les circuits courts,
  • la saisonnalité
  • le frais,
  • le fait-maison,
  • le fermier, le bio,
  • le raisonné (sur ce point LVDD considère que ça reste du conventionnel, avec produits phytosanitaires utilisés de façon plus économique…mais présents et ne respectant pas l’environnement).

A suivre…